A mon propos

La découverte de l'univers d'une autre personne, de ses forces et fragilités, demande le plus grand respect et une infime délicatesse. C'est pourquoi une vision humaniste de la rencontre avec autrui me paraît une évidence. Dès mes premières lectures des écrits de Carl Rogers et de l'Approche centrée sur la personne (voir Mon approche), j'ai su que j'avais trouvé l'approche qui me correspondait, non seulement en termes de valeurs professionnelles, mais aussi par ses dimensions philosophiques et spirituelles. Cette approche et ses valeurs ont participé à mon développement, tant personnel que professionnel, depuis plus de vingt ans. 

"J'ai peur mais j'y vais!" est une phrase qui m'a accompagné tout au long de ma carrière. Elle m'a mené à effectuer une multitude d'expériences professionnelles et privées, en Suisse et à l'étranger, qui ont influencé ma pratique de psychologue.

Après une première formation et un diplôme en travail social, j'ai débuté ma carrière dans les domaines de la précarité, de la consommation de substance et de l'adolescence, dans différents lieux résidentiels ainsi qu'au CHUV (en milieux hospitalier et ambulatoire). Ces expériences ont suscité l'envie d'approfondir ma compréhension des dimensions psychologiques et thérapeutiques de l'être humain. J'ai donc décidé d'obtenir un bachelor et un master en psychologie (master en psychopathologie et psychologie clinique obtenu en 2012), puis de poursuivre avec une formation de spécialiste en psychothérapie en Approche centrée sur la personne.

J'ai travaillé quelques années en Irlande tout d'abord dans le domaine de la précarité et du sans-abrisme, puis dans une unité de réhabilitation en qualité de "counsellor" et d'assistante sociale. De retour en Suisse j'ai ensuite occupé durant cinq ans un poste de psychologue au service de médecine des addictions du CHUV dans lequel mes activités recouvraient des accompagnements invidividuels, de groupes, des activités de recherche, et le développement d'une activité de psychologue "dans la communauté" au sein d'une unité d'accueil pour personnes consommatrices de substances et d'alcool. 

En 2019 et 2020, j'ai travaillé en cabinet privé (délégation d'un médecin psychiatre) en débutant en parallèle une pratique indépendante, pour des accompagnements de tout type de problématiques et de troubles, tant avec des adultes, jeunes adultes ou des adolescent.es.

Actuellement c'est avec plaisir et engagement que je partage ma pratique en cabinet par une activité de psychologue scolaire au niveau post-obligatoire (gymnases et écoles professionnelles).

 

Pour en savoir plus: linkedin.com/in/carolinegraap/

Branche dans un bocal en verre